Envie de cuisiner ... en vie ...

Envie de cuisiner   ...      en  vie ...

Coquille Saint-Jacques

L’appellation “coquille Saint-Jacques” est réservée à l’espèce Pecten maximus avec coquille.  

Le Pecten maximus est un mollusque bivalve qui peut atteindre 15 cm de diamètre et est de couleur marbrée variant du beige au brun.

 

                                        

Elle vit sur les fonds sableux et meubles où elle peut s'enfouir, entre 1 m et 250 m de profondeur.
On la rencontre en Atlantique de la Norvège jusqu'aux Iles Canaries,  en Mer du Nord et en Manche.

 

L’appellation "noix de Saint-Jacques"  correspond  au muscle du mollusque.  La noix de Pecten maximus est vendue sous le nom de “Saint-Jacques”.


                                    


La coquille Saint-Jacques se pêche d’octobre à avril. Le corail se forme en été et est constitué de deux couleurs, la partie pâle c’est le mâle, et la partie orangée, la femelle. Vous l’avez compris la coquille saint jacques est, comme son pote l’escargot, hermaphrodite.

 

 

Point de vue nutritionnel.


Produit marin, les noix de Saint-Jacques constituent une excellente source de protéines toute en étant peu caloriques car peu grasses. 

Elle sont également une bonne source de potassium, de magnésium et de fer.

 

 

D'où vient son nom ?


Le roi Alphonse II d'Espagne a construit, au Moyen-Age, un sanctuaire en l'honneur de Saint Jacques venu convertir son pays après le départ du Christ.

Ce lieu devint l'un des quatre grands lieux de la chrétienté au Moyen-Age avec Jérusalem, Rome et le Mont Saint Michel ce qui incita les moines de Cluny à organiser dès le XIème siècle des pélerinages qui suivaient des chemins très précis ponctués d'hospices et d'asiles tenus par des monastères.

Les pélerins placèrent leurs voyages sous le signes d'un symbole.

Au début, les pélerins se contentèrent de coquillages qu'ils trouvaient sur la plage et qu'ils ramenaient chez eux comme souvenir.

Depuis l'Antiquité on porte des coquillages pour se préserver de la sorcellerie, du mauvais sort et de toutes sortes de maladies.

La coquille s'est imposée comme attribut de l'apôtre et prit le nom de Saint Jacques.

En plus de son pouvoir protecteur, elle permettait de se distinguer des autres voyageurs, de boire dans les fontaines ou de demander l'aumone car à la vue de la coquille, la charité était un devoir.



25/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 56 autres membres