Envie de cuisiner ... en vie ...

Envie de cuisiner   ...      en  vie ...

L'ail des ours

Un ami vient de m'apporter une brassée d'ail des ours,

c est la pleine saison dans nos bois.

Que peut on en faire ?

 

Tout d'abord, qu'est ce que l'ail des ours?

En voici quelques photos prises ce matin :

 

  

 

On trouve cette description complète dans wikipedia

 

Famille des Liliacées  

Synonymes : Ail des bois

Plante herbacée, vivace de 15-35 cm, à forte odeur d’ail vivant en colonies dans les sous bois relativement humides.

  • Tige : unique, dressée, semi-cylindrique à  angles obtus.
  • Feuilles : 2 sur chaque plante, insérées à la base de la tige, munies d’un long pétiole, à limbe ovale-lancéolé, large de 2-5 cm, mou, d’un vert luisant, parcouru de nervures parallèles.
  • Fleurs : moyennes, à 6 tépales d’un blanc pur, groupées en une ombelle lâche au sommet de la tige.
  • Fruits : capsules à 3 loges arrondies contenant 3 graines noires et sphériques.
  • Parties souterraines : petit bulbe oblong, coriace, à tunique membraneuse blanche.

 

Floraison : avril-juin.

Principaux caractères d’identification : habitat (bois), vie en colonies, larges feuilles à forte odeur d’ail, ombelles de fleurs blanches.

Confusions possibles : avec le muguet (Convallaria majalis L.), le  colchique (Colchicum autumnale L.) et l’arum tacheté (Arum maculatum L.).

Ces trois plantes sont très toxiques et peuvent pousser côte à côte avec l’ail des ours. Eventuellement avec Allium victorialis L. ou  Allium nigrum L., qui possèdent toutes deux des feuilles larges, utilisables comme celles de l’ail des ours.

 

Propriétés : semblables à celles de l’ail cultivé mais plus dynamiques. L’ail des ours est  un antiseptique pulmonaire, intestinal, cardiotonique et hypotenseur, stimulant général, rééquilibrant glandulaire, antiscléreux (dissout l’acide urique), vermifuge, préventif du cancer. 

L’ail des ours possède en plus des propriétés laxatives et diurétiques et il a deux principes antibiotiques qui ont une action puissante sur les staphylocoques ;

Parties utilisées : Feuilles et fleurs.

 

Utilisations alimentaires :

Cru : sur nos crudités comme du persil - salade - carotte - betterave - omelette.

Cuit : Dans la soupe ou d'autres plats comme le gratin de pommes de terre.



12/05/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 56 autres membres